Les cellules de notre corps sont sans cesse le lieu de cascades complexes d’évènements biochimiques. Elles reçoivent des informations de l’extérieur qu’elles transforment en réponse biologique. C’est ce qu’on appelle la transduction du signal ou de l’information. Lorsque l’information est mécanique, on parle de mécanotransduction.

Que ce soit dans des conditions physiologiques ou pathologiques, les forces mécaniques sont capables de stimuler de nombreuses cellules et de modifier la production de différents composants cellulaires : protéines de la matrice extracellulaire (collagène, élastine, etc.), facteurs de croissance, facteurs de l’inflammation, enzymes de dégradation,…

L’action de forces mécaniques a été largement étudiée « in vitro » et en particulier sur les fibroblastes, kératinocytes ou cellules endothéliales (cellules de nos vaisseaux). Les stimulations mécaniques sont en mesure d’augmenter la capacité de prolifération des fibroblastes par l’intermédiaire d’une augmentation de la synthèse d’ADN et on constate que, en cessant l’application de telles stimulations, la synthèse d’ADN s’arrête.

Ces stimulations induisent la transformation du fibroblaste « normal » en fibroblaste « sécréteur » avec augmentation de la synthèse de collagène et inhibition des enzymes qui le dégradent.

Également, les cellules endothéliales sont sensibles aux contraintes mécaniques exercées par le flux sanguin. Toute variation de ces contraintes se traduit par des modifications fonctionnelles et structurales des vaisseaux.

En effet, la pression sanguine exerce une tension de paroi sur les cellules endothéliales, provoquant la libération de facteurs de croissance ainsi que la migration et la prolifération de ces cellules.

Ainsi les mécanismes de mécanotransduction au niveau de la cellule jouent un rôle fondamental dans le remodelage des tissus et leur fonctionnalité.

endermologie® : une thérapie par mécanotransduction

  • Le mouvement c’est la vie, en voilà une preuve de plus ! Lorsque le mouvement fait défaut, nos tissus ont parfois besoin d’un « coup de pouce » pour se remettre en marche ! Contraintes de la vie, maladie, accident, fatigue passagère, vieillissement, envie de beauté, autant de moments où la transduction est perturbée, ralentie. Fibrose, stase, surcharge, autant de moments où le coup de pouce est attendu !


Quand nos cellules manquent d’informations pour bien fonctionner, endermologie® leur en apporte. Car elle produit une mécanotransduction saine, physiologique, appropriée. Celle-ci, induite par les procédés de stimulation mécanique exclusifs LPG®, déclenche des réactions cellulaires là où il existe un déficit ou un excès. Ces réactions génèrent de nouveaux processus moléculaires qui conduisent à la restauration des qualités mécaniques des tissus nécessaires pour la réalisation d’objectifs de vie : être en meilleure santé, pratiquer le sport sans risque, avoir des loisirs, se sentir bien dans sa peau, être beau !

Tous ces résultats ont pu être démontrés dans les nombreuses études menées par le groupe LPG® en santé, en beauté, pour le sport ou le bien-être :

▨ L’adipocyte déstocke,
▨ Le fibroblaste sécrète,
▨ La matrice extracellulaire s’organise,
▨ Le flux sanguin s’accélère,
▨ Le débit lymphatique augmente,
▨ La fibrose se déstructure,
▨ L’inflammation est contrôlée
▨ Les toxines s’éliminent….

endermologie® est aux tissus, ce que l’interrupteur est à la lumière : il allume ou éteint, elle stimule ou apaise, renforce ou relaxe !

Tissu conjonctif, tissu épithélial, tissu musculaire et tissu nerveux, tous ces tissus bénéficient de cette thérapie !

Pour rappel, la mécanobiologie est la science qui étudie l’influence des forces mécaniques sur les tissus biologiques comme la peau et les os mais aussi sur les cellules.

Pour en savoir plus : (re)découvrez notre article sur la mécanobiologie ici.

Rédigé par Clelia Monteux


Sources :
Evidence des modifications cutanées induites par la Technique LPG® via une analyse d’images. D. INNOCENZI, A. et al. DermoCosmetologia Anno II, n°1 – Gennaio/Marzo 2003; p. 9-15. https://www.lpgmedical.com/en/wp-content/uploads/sites/5/2016/11/141692742459innocenzi_dermocosmeto2004_vf.pdf
L’autre thérapie tissulaire. Jocelyne ROLLAND. Health News LPG 2006

Voir plus d'actualités

22/10/2020

Quels sont les facteurs qui favorisent l’apparition des rides ?

15/10/2020

Lymphœdème : approche multidisciplinaire & parole d’expert

08/10/2020

endermologie® associée à d’autres techniques de soin du visage

01/10/2020

Effets de HUBER 360® chez des sujets âgés : Parole d’expert – Dr Goran Markovic

24/09/2020

Rééducation des patients fragiles avec HUBER 360® : interview du Dr Patrick Middleton

10/09/2020

Fibromyalgie : ce que disent les dernières recherches

03/09/2020

La maladie de Parkinson : 6 méthodes à considérer

27/08/2020

Intérêt de HUBER 360® en réadaptation cardiaque

20/08/2020

Massage : les souris voient leur immunité augmenter

Rédigé par Clelia Monteux

13/08/2020

Cicatrices et séquelles de brûlures : le mot de l’expert Dr Nicolas Frasson

Rédigé par Clelia Monteux

06/08/2020

Massage du cuir chevelu et gestion du stress au travail

21/07/2020

Stimulation mécanique & vieillissement cutané

21/07/2020

endermologie® et cellulite : pourquoi ça fonctionne ?

30/07/2020

endermologie®, cruciale pour la reconstruction mammaire

09/07/2020

Le tissu adipeux : un organe aux ressources insoupçonnées

30/06/2020

Lettre ouverte d’Ingrid LHUILLERY LANNO

01/06/2020

Pourquoi la cellulite donne-t-elle un aspect capitonné à la peau ?

19/05/2020

Lipodystrophie : plusieurs origines, une solution

04/05/2020

Le massage aurait un impact bénéfique sur l’enfant

14/04/2020

La relaxation est-elle vraiment importante pour le bien-être ?

02/04/2020

Lipœdème : 11 % des femmes touchées

26/02/2020

La gratitude améliore la vie des patients atteints de cancer