Interview Dr Cécile Bendavid-Athias

Cancer du sein : Les kinésithérapeutes ont un rôle important

Les jeudi 11 et vendredi 12 octobre, le chirurgien sénologue Cécile Bendavid-Athias dispensait une formation dédiée aux kinésithérapeutes. Accompagnée de deux professionnelles, Fanny Bourrhis et Valérie Guillaudeux, elle traitait du rôle du kiné dans la prise en charge du cancer du sein. Pas moins de quarante professionnels étaient au rendez-vous, fixé à la Maison des consultations de Cesson-Sevigné (Ille-et-Vilaine). Le docteur Bendavid-Athias revient sur l’importance de ce corps de métier dans le parcours de soins.

En tant que chirurgien du sein, spécialisé dans la prise en charge du cancer et dans la reconstruction mammaire, travaillez-vous directement avec des kinés ?

Cela fait plus de quinze ans que j’entretiens des liens forts avec les kinésithérapeutes car ils ont un rôle important dans la prise en charge globale des patientes. C’est pour cette raison qu’il est important de les informer sur leurs parcours de soins afin qu’ils puissent les accompagner au mieux.

Quels soins pratiquent les kinés ?

Ils interviennent essentiellement en post-opératoire, notamment avec le matériel LPG®. Ils travaillent sur la santé des cicatrices, le drainage lymphatique, le traitement des lymphœdèmes ou encore la rééducation du bras, et apportent une écoute.

Est-il courant que les patientes consultent un kiné ?

Elles vont fréquemment consulter le kinésithérapeute, sur prescription du chirurgien. Elles continuent souvent à consulter à distance des traitements, pour des soins de drainage, ou de cicatrices en cas de reconstruction, et aussi pour une réassurance.

Qu’est-ce que les kinés ont besoin de savoir ?

Il est important de leur apporter certaines notions sur le parcours de soins des patientes, sur les choix thérapeutiques qu’elles ont fait avec leurs médecins ou encore sur les risques de complications post-chirurgie. Cela nourrit la confiance des patientes et leur confère un sentiment de prise en charge globale. Ces informations sont cruciales pour dresser le bilan de santé d’un individu.

De manière générale, les kinés sont-ils formés à la prise en charge post-cancer du sein ?

Pas spécifiquement, c’est à eux d’aller chercher l’information. Alors si nous pouvons les y aider, c’est intéressant. Cette formation est une première chez nous et elle est complète. Nous prévoyons d’en refaire une l’année prochaine.

 

          Dr Cécile Bendavid-Athias

invitation formation cancer du sein

Voir plus d'actualités