Cancer sein banner - LPG medical

Le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Actuellement, une femme sur neuf* sera concernée au cours de sa vie et atteinte de plus en plus jeune.

Si la prévention, la recherche et les traitements font régulièrement d’énormes progrès, la prise en charge des suites de la chirurgie est encore peu considérée : c’est pourtant le temps de la reconstruction physique et psychologique, dont la réussite est fondamentale pour retrouver sa féminité et une vie active. Le rôle du kinésithérapeute, pourtant méconnu du grand public, est essentiel dans cette étape, et permet aux femmes de se réapproprier progressivement leur corps.

C’est pourquoi, LPG s’engage depuis de nombreuses années auprès des équipes de santé et développe des protocoles de soin spécifiques de prise en charge pré et post cancer du sein pour accompagner les patientes à chaque étape de leur rééducation.

 

Source

*Fondation Recherche Médicale

48 763

C’est le nombre de femmes touchées par un cancer du sein en 2012*

150 000

C’est le nombre de cancers du sein détectés en 10 ans grâce au programme de dépistage*

70%

C’est le pourcentage de femmes ayant eu un cancer du sein qui ne sont pas suivies par un kinésithérapeute*

*Source : INCa / Institut National du Cancer
Cancer sein - LPG medical

ENDERMOLOGIE® MEDICAL


Grâce la mobilisation mécanique des tissus, la technique endermologie® médical permet d’adoucir les suites opératoires en diminuant l’œdème secondaire, en réduisant l’effet inflammatoire pour limiter l’apparition d’adhérences. De plus, l’action des différentes têtes de traitement stimule la microcirculation, active la production de collagène et d’élastine pour faciliter la cicatrisation, minimiser les phénomènes douloureux et retrouver de la mobilité.

DÉCOUVREZ ENDERMOLOGIE® MEDICAL

Huber cancer du sein - LPG medical

HUBER®


HUBER® sollicite progressivement les articulations et les muscles pour soulager les tensions mais aussi retrouver de la force et de la souplesse. Il permet à la patiente de récupérer les amplitudes et de réintégrer son bras dans son schéma corporel. Elle regagne rapidement la mobilité de l’épaule, assurant un retour rapide aux activités de la vie courante. Par la suite, cet exercice permet de reprendre l’activité physique vivement recommandée pour minimiser les risques de récidive.

DÉCOUVREZ LA TECHNOLOGIE HUBER®

Anais, opérée d’une tumorectomie et d’un curage axillaire

Anais, 27 ans, a été opérée d’une tumorectomie et d’un curage axillaire en 2015. L’intervention chirurgicale a entrainé une perte de mobilité de son bras gauche et la formation d’un œdème au niveau de son sein opéré avec beaucoup de douleurs. Grâce à endermologie® médical, la patiente peut à nouveau bouger son bras. Son sein s’est dégonflé, elle ressent plus de légèreté.

Mira, opérée d’une tumorectomie

Suite à une tumorectomie ancienne, Mira possède une cicatrice qui reste adhérente et très douloureuse. Des raideurs au niveau de l’épaule de son sein opéré sont encore aujourd’hui bien présentes. endermologie® médical aide à décongestionner les tissus, à relâcher les tensions pour soulager durablement la patiente.

Témoignages

  • Suite à mon opération, et par manque d’information, je me suis rendue chez un kinésithérapeute non spécialisé, qui a certes bien travaillé sur l’amplitude articulaire de l’épaule, mais sans réussir à supprimer la douleur liée à la cicatrice. Au bout d’un an de rééducation, une amie m’a parlé par hasard d’une kinésithérapeute spécialisée dans la prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein. Très rapidement, en travaillant sur la cicatrice avec la technique endermothérapie®, elle a réussi à supprimer presque la totalité des adhérences qui me gênaient, et le travail sur HUBER® m’a permis de retrouver l’intégralité de l’amplitude du bras… me libérant ainsi du carcan qui m’emprisonnait depuis plus d’un an ! Enfin, au-delà de la prise en charge thérapeutique, j’ai vraiment apprécié le soutien psychologique qu’elle a su m’apporter tout au long de nos séances, soutien possible grâce à ses connaissances spécifiques dans la maladie. Je recommande donc vivement à toutes les femmes de faire appel à un kiné spécialisé !

    Carole
    Patiente opérée en 2012

  • Au début, les cicatrices ne sont pas très jolies et surtout adhérentes. Résultat : cela bloque tout le bras. La technique endermothérapie® permet de vraiment travailler sur la cicatrice jusqu’à libérer de l’adhérence, et ainsi de retrouver un maniement du bras, une amplitude assez importante. L’interne de chirurgie m’avait dit que je ne pourrais plus jamais porter de poids, je pouvais difficilement lever mon bras et avais peur de faire des choses difficiles. Le travail sur HUBER® m’a redonné confiance et m’a montré à quel point je pouvais forcer sans me faire mal : j’ai pu rejouer au tennis 2 mois après mon opération en oubliant complètement mon bras

    Florence
    Patiente opérée en 2012

  • Incontestablement, endermothérapie® doit faire partie des différents traitements car la qualité de mobilisation des tissus est unique et irréalisable manuellement. Une bonne utilisation de cet outil permet souvent au chirurgien de ne pas intervenir à outrance ou du moins dans de bonnes conditions tissulaires. En parallèle, HUBER® est utilisé pour un travail postural global, la réhabilitation du membre supérieur et pour accompagner et encourager les patientes dans la reprise de leurs activités professionnelles et sportives. Je suis reconnaissante au quotidien de pouvoir aider ces femmes dans cette épreuve de vie et d'avoir de vraies réponses thérapeutiques aux travers de endermothérapie® et de HUBER®.

    Laurence Vidal
    Kinésithérapeute, spécialisée dans la prise en charge post-cancer du sein à St Orens (31)

  • Notre travail à nous, cancérologues et chirurgiens, était au départ d'enlever la tumeur mais une vraie partie de notre mission maintenant est la réhabilitation. Il faut réinsérer les gens dans une vie normale, que ce soit sportive, sociale, ou professionnelle. En s'appuyant sur les compétences du kiné, les techniques LPG permettent une meilleure réinsertion, dans le respect de l’intégrité corporelle et l’amélioration des cicatrices.

    Professeur Pierre LEGUEVAQUE
    Chef de département de chirurgie – Oncopole de Toulouse

  • Suite à un cancer du sein en 2006, j’ai gardé les traces de deux cicatrices : l’une bien au-dessus du sein (sur le buste), l’autre au niveau de l’aisselle (ganglions sentinelles). 11 années ont passé et un constat évident : mes cicatrices sont dures et font un pli creusé très inesthétique avec des adhérences. Mon bras, quant à lui, s’est affaibli (moins de force et amplitude moyenne dans les mouvements de tous les jours). Dès la première séance d’endermologie médical, les bienfaits se font ressentir : les cicatrices sont nettement améliorées et deviennent beaucoup plus souples. Je ressens moins la sensation de « carton » au niveau de la peau. Mon bras s’assouplit de séance en séance, rendant mes mouvements beaucoup plus fluides. Nous en sommes à la 4ème séance et les résultats sont excellents tant au niveau de la sensibilité et de l’élasticité des cicatrices qu’au niveau esthétique. Je remercie LPG ainsi que ma kiné sans qui cela n’aurait pu être possible.

    Corinne, 53 ans

  • J’ai eu un retrait de tumeur dans le sein gauche et un curage axillaire le 29 décembre 2015. A la suite de l’opération, j’ai eu une perte de mobilité du bras gauche et beaucoup d’œdème dans le sein, il était très gonflé et très douloureux. Grâce aux séances chez ma kiné, j’ai récupéré de la mobilité, mon bras se lève quasiment entièrement. J’ai aussi retrouvé des sensations que j’avais perdues derrière le bras dû à cet effet cartonné. A la fin du traitement, mon sein est dégonflé, ce traitement m’enlève un poids, je ressens plus de légèreté.

    Anais, 27 ans

Trouver un praticien
équipé LPG proche de chez vous

Mentions légales © LPG SYSTEMS 2017