Personnes âgées banner - LPG medical

La mobilité, c'est la pérennité de l'indépendance

A partir de 65 ans, la masse musculaire et la force diminuent de 40 à 50%, l’essoufflement est plus important et la prise de poids n’est pas rare. L’équilibre étant ainsi de plus en plus fragile, les risques de chute deviennent plus fréquents et c’est alors l’autonomie qui est remise en question. Au-delà d’impacter la condition physique, la chute peut aussi avoir des conséquences psychologiques plus ou moins graves : perte de confiance, peur de tomber à nouveau, repli sur soi… Pour retarder ou éviter cette chute inexorable vers la dépendance, l’activité physique, pratiquée en douceur, reste l’une des clés du « bien vieillir ».

N°1

Les chutes représentent la première cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans avec un risque plus élevé chez les femmes*

18%

C’est la part de personnes âgées de 65 ans et plus en France en 2014, soit 12,2 millions d’habitants*

41%

C’est le taux global hospitalisation des 65 ans et plus pour chute**

*Source : ARSEP Fondation
**Source : lamaladiedeparkinson.info
Personnes âgées - LPG medical

HUBER®


Pour rester actif, mobile et indépendant, HUBER® 360 se révèle comme l’outil fonctionnel idéal. Avec ses différents accessoires (rambardes, siège spécifique..), cette technologie de pointe propose une activité physique adaptée et personnalisée à tous.

Grâce au logiciel intégré, HUBER® 360 permet de créer une multitude d’exercices :

- Des exercices en position debout qui permettent de mobiliser l’ensemble des articulations, de travailler le renforcement musculaire de façon progressive et ciblée pour retrouver un meilleur équilibre et de l’amplitude dans les mouvements. D’autres exercices plus dynamiques, adaptés à la condition physique, peuvent être pratiqués pour augmenter sa capacité à endurer la fatigue afin de conserver une bonne santé cardio-vasculaire.
- Des exercices en position assise qui permettent de travailler le gainage abdominal pour corriger la posture.

De plus, par le biais de jeux de cibles à l’écran, HUBER® stimule les capacités cognitives pour améliorer la concentration et la coordination, ainsi limiter les risques de chute au quotidien. L’appareil permet ainsi d’effectuer un travail global, indispensable pour une bonne mobilité.

DÉCOUVREZ LA TECHNOLOGIE HUBER®

Mme Brooker, 90 ans, manque d’assurance

Mme Brooker, 90 ans, fait régulièrement des exercices sur HUBER®. L’appareil l’aide à améliorer ses capacités physiques et cognitives, à retrouver un meilleur équilibre, de la force et de l’assurance dans ses déplacements, indispensable pour le maintien de l’autonomie.

Mme Carrasco, 91 ans, souffre de troubles de l’équilibre

Mme Carrasco, 91 ans, fait des séances sur HUBER® 3 fois par semaine. Après plusieurs chutes, l’appareil a soigné ses troubles de l’équilibre, notamment en travaillant les transferts d’appuis. Elle se sent beaucoup mieux qu’avant.

Ginette, 93 ans, souffre de mobilité réduite

Ginette, 93 ans, se déplace en fauteuil roulant. Par le biais d’exercices en position assise, HUBER® 360 favorise le travail du gainage abdominal, essentiel pour une bonne posture. La visualisation en temps réel de l’exercice à l’écran stimule en parallèle ses fonctions cognitives.

Témoignages

  • HUBER® c’est formidable. Je suis une personne qui l’utilise beaucoup et j’en suis ravie. Je crois que si je suis en vie, c’est grâce à elle ! J’ai eu pas mal de malchance en maladie, j’ai fait des AVC, j’ai été opérée, j’ai fait un infarctus… ça m’équilibre à partir du cerveau jusqu’au à la pointe des pieds ! Quand je travaille sur cette machine, j’ai tout mon corps qui réagit !

    Gabrielle, 86 ans
    Victime d’un accident vasculaire cérébral

  • HUBER® nous a donné des résultats étonnants. Il permet une concentration des stimulations du patient. Avec une séance de 15 minutes, on va pouvoir lutter à la fois contre la sarcopénie et l’ostéopénie tout en ayant une stimulation cognitive intéressante. Un outil très complet. Les patients, en redemandent tellement c’est ludique. Cet outil nous ouvre aussi la voie du soin des patients qui vont bien avec seulement des petits troubles de la marche ou de l’équilibre. Avec 2 séances par semaine, on peut faire de la prévention, sécuriser et ainsi repousser les chutes qui sont, malheureusement, souvent, le début d’une spirale infernale. Sur les lombalgies par exemple, certains patients ont perdu ainsi des douleurs permanentes et repris confiance en eux.

    Mr Yann LE DRET kinésithérapeute depuis 1998
    Spécialisé dans la prise en charge des séniors à la maison de retraite de la Ferté Alais (91)

Trouver un praticien
équipé LPG proche de chez vous

Mentions légales © LPG SYSTEMS 2017